Fermer 
Grand Sud FM
Les INDIES RADIO TF1
FaceBook
TV Narbonne
Ecouter Grand Sud FM

Radio Barques 17 décembre 2016. Partie 3.

Partie 3. Le mouvement d'Emmanuel Macron s'est structuré aussi dans l'Aude; pour en parler, la référente départementale Marie-Hélène Régnier et deux animateurs locaux, David Granel et Sébastien Pinet.


Radio Barques 10 décembre 2016. Partie 1.

Partie 1. Candidature Pinel à la présidentielle, un retournement...annoncé par Radio Barques. Alain Perea, M-H Fabre, la rupture ?


Radio Barques 10 décembre 2016. Partie 2.

Partie 2.Occitanie: saupoudrage et gaspillage, les 2 mamelles de la région ? Grande salle multimodale de Narbonne; Michel Santo pose des questions de légalité et renvoie à la lecture d'un billet fort documenté sur son blog. http://contre-regard.com/le-marche-de-la-salle-multimodale-de-narbonne-serait-il-illegal/


Radio Barques 10 décembre 2016. Partie 3.

Partie 3. Henri Martin explique sa position de président de groupe à l'agglo, et y réaffirme à la fois son indépendance et son soutien essentiel à la gestion du président Bascou. De retour d'un récent voyage d'étude au Danemark sur le thème des éoliennes, il fait part de sa vision sur le projet qui concerne sa ville et le Grand Narbonne.


Radio Barques 03 décembre 2016. Partie 1.

Partie 1. Manipulation des chiffres du chômage ...et des consciences citoyennes. Région Occitanie: pour faire des économies, construire une 3 ° Hôtel de région ?


Radio Barques 03 décembre 2016. Partie 2.

Partie 2. Candidature de Mme Pinel, PRG, à la présidentielle: Michel Santo dévoile le dessous des cartes... et la manoeuvre de M. Valls. La compétence tourisme dans l'agglo du Grand Narbonne: d'une clarté aveuglante !


Radio Barques 03 décembre 2016. Partie 3.

Partie 3. Jacques Bascou, évoque le pourquoi de cette situation confuse...en attendant la sortie d'une nouvelle loi. Regard sur les bisbilles récurrentes entre ville-centre et agglo. Avis sur le plan d'urbanisme à long terme qui manque à Narbonne, selon Michel Santo. Et un rappel d'un épisode marquant pour Port-la-Nouvelle, du projet de centrale nucléaire dans les années 1970 (avorté) à celui d'éoliennes "offshore" (en voie de concrétisation).


Radio Barques 26 novembre 2016. Partie 1.

Partie 1. Primaire de la droite et du centre; Michel Santo reprend envers les experts et sondeurs le jugement cruel de Mitterand envers Rocard: "il sait tout, mais il ne comprend rien". Et aborde maintenant le sujet des "Macron boys narbonnais" de droite.


Radio Barques 26 novembre 2016. Partie 2.

Partie 2. Des pétionnaires Narbonnais reçus par le maire, Didier Mouly, pour exprimer leur opposition à l'implantation de la "Grande Salle" au Parc des sports et de l'amitié. A propos d'amitié, pour les handicapés qui veulent aller voir jouer le Racing dans ce même Parc des sports vient de surgir un nouveau handicap à Narbonne: la bureaucratie tatillonne.


Radio Barques 26 novembre 2016. Partie 3.

Partie 3. Christian Labit n'est certes pas nouveau à Narbonne. Mais son nouveau rôle de manager du RCNM lui permet de démontrer une capacité à "faire prendre la mayonnaise" dans un club et une équipe qui reviennent de loin...des antipodes, si on peut dire ! Tout en cultivant une humilité certaine et des valeurs qu'il croit propres au rugby.


Radio Barques 19 novembre 2016. Partie 1.

Partie 1. Pétitions et journalisme. Michel Santo défend la pétition...contre le projet de grande salle à Narbonne. Narbonne, et d'autres villes, ont besoin d'un vrai plan d'aménagement urbain durable. Selon Alain Perea, un tel plan aurait existé en 2007 pour l'équipe de Jacques Bascou, mais celui-ci l'aurait abandonné ensuite en écoutant de "mauvais conseillers".


Radio Barques 19 novembre 2016. Partie 2.

Partie 2. Macron "carbonise" les primaires de la gauche à la droite... Et à Narbonne ?


Radio Barques 19 novembre 2016. Partie 3.

Partie 3. Alain Péréa, élu municipal, vice-président du Grand Narbonne, membre du PS, nous dit tout son intérêt pour le mouvement "en marche" d'Emmanuel Macron. Parce que, estime-t'il, en politique, notammant au PS, "il faut changer le logiciel".


Radio Barques 12 novembre 2016. Partie 1.

Partie 1. Région Occitanie, une assemblée des territoires...pour rien. Canal du Midi, un classement remis en cause, et une décision renvoyée aux Calendes grecques...après l'élection présidentielle.


Radio Barques 12 novembre 2016. Partie 2.

Partie 2. On n'est pas député de terrain ou de proximité, explique Michel Santo, mais pour faire des lois au niveau national. 18 décembre 2018: Didier Mouly donne rendez-vous aux Narbonnais en tant que maire pour ...inaugurer sa grande salle.


Radio Barques 12 novembre 2016. Partie 3.

Partie 3. Chantal Alibert, une "cht'i" historienne, venue au Clos de la Lombarde à Narbonne pour y découvrir des vestiges romains ...et qui y est restée. Pour se consacrer à l'enseignement de l'histoire, et à l'histoire de la ville. En publiant des livres, dont le dernier paru, "Narbonne, regards d'hier et d'aujourd'hui.


Radio Barques 5 novembre 2016. Partie 1.

Partie 1. Gare TGV de Montpellier: tandis que Carole Delga fait semblant de menacer de retirer le financement de la région Occitanie, Michel Santo s'efforce d'expliquer une situtation héritée de la "Fréchie", mais où il est bien difficile de s'y retrouver... Réforme territoriale; là encore, certains politiques, en l'occurrence de la Haute-Garonne, font fi de toute logique, bafouent la légalité...et se mêlent de ce qui ne les regarde pas. Un choc de simplification!


Radio Barques 5 novembre 2016. Partie 2.

Partie 2. Eoliennes dans l'Aude. Il en faut, mais " ça commence à bien faire !" estiment certains, dont le préfet; toutefois la manne financière reste irrésistible pour les maires. Polémique Grand Narbonne/Nouveau Narbonne sur fond de...sacs poubelles. L'environnement est une grande cause avec de nobles combats !


Radio Barques 5 novembre 2016. Partie 3.

Partie 3. Thierry Pfister, ancien journaliste au Monde, au Nouvel Observateur et conseiller au cabinet de Pierre Mauroy à Matignon de 1981 à 1984. Pour son livre "Tu ne crois pas que tu exagères", ou "Comment ne pas désespérer des socialistes". Une mine d'informations sur l'histoire de la SFIO et du PS dans les années 1960 et 70. Par un journaliste d'abord engagé, puis en recul par "manque d'adhésion". Le témoignage rarissime de quelqu'un qui aurait pu exercer le pouvoir, mais a toujours décliné...


Radio Barques 29 octobre 2016. Partie 1.

Partie 1. Michel Santo estime que certains journaux "servent la messe" aux politiques: le Monde, au gouvernement, Midi Libre, au maire de Narbonne.



Previous Next
33 rue Félix Aldy - 11100 - Narbonne - FRANCE - Téléphone : 04 68 65 03 61 - Fax : 04 68 32 65 82 - contact@grandsudfm.com